Le langage du corps est quelque chose avec lequel nous sommes nés, ce n’est pas quelque chose que nous «apprenons» à faire. Regardons le règne animal. Peut être avez-vous entendu parler des danses nuptiales. Une danse d’accouplement se produit quand un animal effectue certains mouvements afin d’attirer un membre du sexe opposé. Les animaux sont nés avec ces mouvements intégrés en eux, personne n’enseigne les animaux comment faire une danse d’accouplement car c’est génétiquement imprimé dans leur cerveau et leur physiologie.

Et c’est la même chose avec le langage du corps. C’est quelque chose qui est imprimé au fond de nous, et nous ne pouvons pas empêcher de réagir instinctivement en suivant les codes de ce langage corporel.

le langage corporel

Attraper un menteur sur le fait par le langage non verbal

C’est facile de mentir avec la bouche – mais pas de mentir avec le corps. Chaque fois que quelqu’un dit un mensonge, il éprouve une sorte de pression émotionnelle ou de stress. C’est la peur de se faire prendre qui provoque cette forme subtile de stress, qui a néanmoins un impact profond sur notre physiologie.

Souvent, notre température du corps monte immédiatement, et une façon de faire face à ce changement de la température du corps est de se gratter le cou et / ou de masser le cou, tout simplement afin de soulever la chemise un peu de sorte que plus de chaleur corporelle puisse ainsi s’échapper.

Alors, quand une personne dit quelque chose et qu’elle se frotte le cou, c’est un indicateur que ce qu’elle est en train de dire la fait se sentir nerveuse – ce pourrait être la peur de se faire prendre en train de proférer un mensonge, mais il pourrait aussi s’agir simplement de la crainte que nous pouvons ressentir quand nous disons une vérité qui dérange. Ce n’est pas parce que quelqu’un gratte son cou que ça signifie systématiquement qu’il ment – mais en combinaison avec d’autres signes, et en fonction de la situation, ceci peut constituer un indicateur puissant.

langage non verbal
Pour donner un autre exemple, si une personne bouge ses pieds et ses jambes de manière très remuante, alors ça veut dire quelque chose.

Cela peut souvent être un signe qu’elle contrôle consciemment son visage et les gestes de sa main, mais parce qu’elle exerce autant de contrôle sur les mouvements de la partie supérieure du corps, la partie inférieure de son corps commence à devenir nerveuse et incontrôlable.

Ces sortes d’incongruités dans le langage du corps ont tendance à représenter des indicateurs forts que quelque chose dérange – un conflit dans l’expression du langage corporel est souvent un signe beaucoup plus fort que quelqu’un ment ou essaye de dissimuler quelque chose qu’uniquement certains gestes ou postures pris isolément.

On dit que les yeux sont le miroir de l’âme – mais il existe aussi une approche beaucoup plus scientifique pour « le décodage des mouvements oculaires ».

Richard Bandler, le co-fondateur de la PNL (programmation neurolinguistique) a constaté que lorsque nous accédons à certains types d’informations dans nos cerveaux, nos yeux se déplacent dans certaines directions. Par exemple, lorsque nous traitons des sentiments ou des émotions, nous avons tendance à regarder vers le bas et vers la droite. Quand nous essayons mentalement de nous rappeler les choses que nous avons vues, nos yeux se tournent vers la gauche. Lorsque nous formons mentalement des images, nous regardons en haut et à droite. C’est une grande révélation du langage du corps.

Par exemple, lorsque vous demandez à un enfant: « Où étais-tu passé ? » et que cet enfant vous réponde : « Je suis allé chez Pierre faire les devoirs avec lui. » ; vous pouvez ensuite lui demander : – « Tiens, et qui d’autre était là? » : « Ses parents et sa sœur Anne. » – Vous: « Oh, Anne est si mignonne, elle porte toujours ses beaux vêtements. Que portait-elle lorsque vous étiez ensemble ? »

Quoique que vous réponde l’enfant, vous avez maintenant à votre disposition plusieurs situations où vous pouvez vérifier ses mouvements oculaires. Si les yeux de l’enfant se déplacent en haut vers la droite, alors cela signifie qu’il ou elle a créé (ou composé) une image visuelle, au lieu de rappeler à sa mémoire une image d’une scène vécue, ce qui est un signe qu’il est en train de mentir.

Bien entendu, tout cela est ici simplifié à l’extrême dans cet article, mais ça devrait vous donner une idée de comment cela fonctionne – car décrypter le langage du corps est un processus très précis et qui ne laisse rien au hasard.

Il est indispensable, afin de bien savoir interpréter la communication non verbale et le langage non verbal de bénéficier initialement d’une bonne formation au langage corporel pour vous aider à maîtriser cette compétence très utile comme ICI.